Conseils sportifs

La leçon du coach : courir comme le kangourou

Biomécanique : Le paradoxe du kangourou


1) l’énergie est emmagasinée par l’élastique
2) l’énergie est restituée. L’élastique “gicle”.

Le kangourou dépense moins d’énergie à 30 km/h qu’à 20km/h (Taylor et Heglund, 1982). Comment fait-il ? Il utilise le principe de l’élastique (voir ci-contre).
A chaque appui au sol il emmagasine l’énergie du mouvement dans son énorme tendon d’Achille. Cette “énergie gratuite” est restituée au moment de l’envol.

Deux grands principes permettent d’arriver à une telle efficacité :
1) l’appui se fait sur l’avant de la patte. Le tendon qui s’insert sur l’arrière est ainsi fortement mis en tension (bras de levier important)

2) Un quadriceps très développé lui permet de résister à l’écrasement. L’énergie ne se disperse pas dans le reste du corps.

Ce que le kangourou dit au coureur
1) l’appui sur la plante de pied
2) la résistance à l’écrasement avec un angle cuisse - jambe ouvert (”courir haut”).

 

Conseils sportifs

Voici 2 autres documents avec des conseils:

- sur l’alimentation en compétition

- sur l’échauffement

alimentation-de-competition.pdf

educatifs.pdf

Vous pouvez retrouver tous les conseils sportifs en allant dans le menu à gauche, allez sur Dossiers puis cliquez sur Conseils sportifs.

 



Mayenne_Energie
Conseil_General

PDL4_lignes
MinistereSport